Acide hyaluronique

Parmi les produits de comblement, l’acide hyaluronique est, de loin, le produit le plus utilisé. Plusieurs raisons expliquent ce succès :

  • l’acide hyaluronique est un composant de la matrice extra-cellulaire, ubiquitaire, sans spécificité d’espèce et non immunogène,
  • Le produit est utilisé en médecine depuis les années 1990 en médecine et chirurgie esthétique et bénéficie d’une abondante littérature scientifique,
  • Les résultats après injection sont immédiats, prédictibles et naturels,
  • L’effet est réversible avec la hyaluronidase et spontanément au bout de plusieurs mois évitant les complications des produits non résorbables (qui ne doivent plus être utilisés),
  • Les complications après injection sont rares,
  • Ces propriétés physiques sont adaptables par traitement chimique à différentes indications.

La quantité d’acide hyaluronique au sein de la matrice extracellulaire diminue de 6% tous les 10 ans au cours du vieillissement et s’accompagne d’une diminution de la qualité de la peau et de cicatrisation. Cela se traduit par un dessèchement cutané, une diminution de l’épaisseur du derme. Outre son effet de comblement, les injections d’acide hyaluronique interviennent également sur la qualité de la peau.

Le taux de réticulation (lien entre les molécules d’acide hyaluronique) joue sur les propriétés viscoélastiques de l’acide hyaluronique. Ainsi, plus le taux de réticulation est élevé, plus il sera visqueux et épais. On comprend dès lors que pour avoir un effet volumateur, on préfèrera une injection d’acide hyaluronique très réticulé qui sera injecté en profondeur. À l’inverse, pour des injections superficielles (en dessous ou dans le derme), on préfèrera une injection d’acide hyaluronique peu réticulé (voir schéma).

L’acide hyaluronique peut ainsi être utilisé pour traiter :

  • Les sillons : sillons naso-géniens, plis d’amertume, sillon labio-mentonnier,
  • Rides et ridules : front, rides du lion, patte d’oie, plissé solaire autour de la bouche…
  • Lèvres : redessiner l’ourlet, épaissir les lèvres,
  • Des défauts de volume : pommettes, cernes, contour mandibulaire, joues, fosses temporales…